Custom Keto Diet

[

Un gain de 6% en autonomie en améliorant le rendement du système de climatisation des voitures électriques ? La promesse est pour le moins ambitieuse mais c’est pourtant ce que proposent IAV et Louisenthal, deux entreprises allemandes, qui viennent d’annoncer un nouveau dispositif pour l’automobile.
La solution des deux entreprises ne nécessite pas de changer le système de climatisation actuel, il s’agit en réalité d’un film transparent qui peut être intégré derrière les plastiques et autres revêtements entourant conducteur et passagers. Cette fine couche, très mince, aurait une double vertu : diffuser plus rapidement une chaleur enveloppante et maintenir une température plus facilement.

Un système d’isolation pour la voiture

Concrètement, la solution d’IAV et Louisenthal vise surtout à améliorer le rendement des systèmes de climatisation actuels, particulièrement « énergivores », en agissant sur l’isolation de la voiture. La technologie dite « SmartMesh » est composée de fines feuilles transparentes et conductrices pouvant émettre elles-mêmes de la chaleur.
Ainsi, le consommation d’énergie liée à la climatisation serait réduite de 20% en moyenne. Pour un véhicule électrique, la climatisation est l’un des nombreux paramètres agissant sur l’autonomie de la batterie.

De fait, une technologie qui réduirait l’énergie allouée à la climatisation, aurait pour conséquence immédiate l’augmentation de l’autonomie. C’est ainsi qu’IAV et Louisenthal parviennent à ce chiffre de 6% du nombre de kilomètres parcourus avec une charge, notamment lorsque les températures extérieures sont basses. 

Louisenthal est une société spécialisée dans la production de papier sécurisé. Elle a notamment pour client la Banque centrale européenne et produit pour elle un matériau rendant les billets difficilement falsifiables. C’est dans le cadre de recherches sur l’amélioration de ses technologies que l’entreprise est parvenue à créer ce film isolant.
Dès lors, elle s’est associée à IAV pour la production à grande échelle de sa solution SmartMesh. D’après les dires des deux compagnies, les feuilles isolantes seraient faciles à produire, y compris en grande quantité et la technologie pourrait être appliquée assez rapidement chez les constructeurs intéressés. 





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *