Custom Keto Diet

[

Alors que des missions spatiales longues vers la Lune et Mars sont en préparation, des scientifiques commencent à lever le voile sur les problèmes de santé rencontrés par les humains dans l’espace. Des troubles du sommeil aux dérèglements du système immunitaire, une fois qu’il est privé de la protection de notre planète, le corps humain souffre.

Sous l’effet des rayonnements électromagnétiques de l’espace et de l’absence de pesanteur, une brique primordiale de notre mécanique cellulaire change son comportement : la mitochondrie. Cet organite cellulaire de 1 à 10 µm est considéré comme la centrale énergétique de nos cellules, car c’est elle qui permet, entre autres choses, de transformer le glucose en énergie disponible pour ses différentes activités.

Ce petit « corps étranger », la mitochondrie, a son propre matériel génétique et les cellules de nos lointains ancêtres les auraient intégrées en leur sein il y a des millions d’années. Il est critique pour le bon fonctionnement des fonctions fondamentales.
Les décennies de prélèvements sanguins de 59 astronautes ainsi que ceux des animaux placés en orbite ont fini par l’identifier comme source de la plupart des dérèglements constatés. Des expériences ont été essentielles dans cette identification, comme celle des jumeaux Kelly – Scott a passé un an en orbite, tandis que Mark restait sur terre, ce qui a permis de comparer un même matériel génétique placé dans des environnements différents.

L’identification de la source des dérèglements est une grande avancée selon les scientifiques, car il existe de nombreux médicaments capables d’aider ou de palier les déficiences des mitochondrion,… si tant est qu’ils aient le même effet dans l’espace.       

Source : Nasa





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *