sport

le XV de France écrase l’Italie 50 à 10

Advertisement5



Publié le : Modifié le :

Le XV de France a parfaitement débuté le tournoi des Six Nations en dominant l’Italie (50-10), équipe la plus faible de la compétition, samedi au stade olympique de Rome. Le défi sera tout autre le 14 février prochain face aux redoutables Irlandais.

C’est un début de compétition idéal pour l’équipe de France, qui a surclassé l’Italie 50 à 10, samedi 6 février, en ouverture du tournoi des Six Nations à Rome.

Plus expérimentés, plus rapides et plus habiles que la Nazionale, rajeunie, les Bleus ont rempli leur contrat, avec le bonus offensif à la clé, en inscrivant sept essais dont un doublé de l’ailier Teddy Thomas. Ils prennent provisoirement la tête avant le second match de la journée opposant l’Angleterre à l’Écosse à Londres.

La troupe de Fabien Galthié, en quête d’un premier titre dans le Tournoi depuis 2010, a fait mieux que lors de son précédent match face à l’Italie dans le Tournoi.

En février 2020, la victoire (35-22) et le bonus étaient au rendez-vous mais l’écart de points insuffisamment soigné. Et à la fin de la compétition, l’Angleterre, à égalité de points avec la France, avait décroché le titre grâce à un meilleur goal average général.

Antoine Dupont au top

Outre Thomas, la France a pu s’appuyer sur un excellent Antoine Dupont. Inspiré et inspirant, le Toulousain a livré une prestation majuscule. Le demi de mêlée des Bleus a, à lui seul, inscrit un essai et délivré trois passes décisives. 

Le sélectionneur transalpin Franco Smith avait raison de se méfier du n°9 français. “Antoine Dupont a eu un impact énorme sur cette équipe, c’est un grand leader et un grand joueur. Notamment sur les rucks”, avait ainsi estimé le coach sud-africain avant le match.

Les quatre autres essais ont été marqués par le troisième ligne Dylan Cretin, les centres Gaël Fickou et Arthur Vincent, ainsi que l’arrière Brice Dulin.

L’Italie a néanmoins sauvé l’honneur à un quart d’heure de la fin grâce à Luca Sperandio. Mais face à ces Bleus-là, la Nazionale, remaniée, n’avait aucune chance. Elle a concédé une 28e défaite d’affilée dans le Tournoi.

Lors de son deuxième match, la sélection de Fabien Galthié affrontera l’Irlande dimanche 14 février à Dublin où elle ne s’est plus imposée depuis 2011.

Avec AFP

 





Source link

Advertisement6

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also
Close
Back to top button