technology

L’intelligence artificielle au service de la retouche photo

Advertisement5

[

Nous avons récemment demandé à Alex Tsepko, CEO de Skylum de nous en dire un peu plus sur Luminar AI et comment l’intelligence artificielle peut faciliter la vie des photographes et créatifs en tous genres. Alex, s’est aimablement entretenu avec 01net :

Pourquoi Skylum considère-t-il que nous avons besoin d’un nouveau moyen de retoucher les photos ?

Alex Tsepko : L’édition de photos n’a pas beaucoup changé au cours des 20 dernières années. La plupart des changements que nous avons constatés ont tendance à rendre le processus d’édition plus complexe. Nous pensons que l’édition de photos doit être simple et intuitive, où les créateurs peuvent se concentrer sur la créativité et non sur les outils techniques. Nous avons estimé qu’il fallait repenser le montage photo en gardant à l’esprit le résultat final, et non le processus.

Nous avons 2 approches distinctes dans la manière de retoucher des photos :

  • Une approche rationnelle et rentable
  • Une approche émotionnelle et humaine

Les deux approches sont nécessaires pour comprendre l’ensemble du tableau.

Il y a des millions de personnes dans le monde qui ont besoin d’images pour construire leur entreprise ou leur marque personnelle, vendre leurs services ou raconter leur histoire au monde entier. Pour faciliter la vie des créateurs, nous savions qu’il fallait repenser la façon dont les photos sont éditées. Il est clair qu’il faut trouver des moyens de rendre l’édition des photos plus efficace – tout en permettant à l’utilisateur de garder un contrôle total.

Chez Skylum, nous créons des technologies pour réduire la complexité et rendre la vie plus facile, moins stressante et moins longue pour les créateurs.

Quelle est la valeur de l’IA et comment en tirer avantage pour améliorer le montage des photos ?

AT : La complexité est l’ennemi de la créativité. L’IA est particulièrement adaptée pour réduire la complexité. Pour y parvenir, l’IA accomplit trois choses à merveille :

  1. Reconnaître des motifs dans de très vastes bases de données de photos.
  2. Fournir des informations sur ces motifs afin que les humains puissent mieux les exploiter.
  3. Augmenter l’efficacité en automatisant des tâches simples et répétitives.

D’autres outils d’édition de photos semblent ajouter de la complexité, ce qui signifie plus de temps pour obtenir les résultats souhaités. C’est presque comme si l’objectif était que vous passiez le plus de temps possible à utiliser leurs produits.

Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, nous voulons que vous utilisiez nos produits pour passer le moins de temps possible à produire des résultats étonnants. Nous utilisons l’intelligence artificielle pour rendre cela possible.

En quoi l’approche de Skylum en matière d’IA est-elle différente ? Et comment exploitez-vous les connaissances humaines au sein de votre IA ?

AT : Techniquement parlant, notre approche de l’IA correspond à celle des meilleurs spécialistes dans ce domaine. Ce qui différencie l’approche de Skylum est notre démarche centrée sur l’humain de cette technologie incroyablement puissante.

Nous commençons chaque projet en nous demandant comment nous pouvons appliquer la technologie au service de la créativité humaine. Nous faisons également beaucoup de recherche, en interrogeant les créateurs sur les défis qu’ils doivent relever pour valider nos idées et trouver de nouveaux besoins. Nous mettons tout cela dans un modèle de travail et nous construisons ensuite des outils autour de ce modèle.

Avec Luminar AI, nous avons développé notre IA à partir d’une bibliothèque richement alimentée d’images provenant de dizaines de photographes et d’artistes professionnels. Les algorithmes sont conçus pour comprendre la couleur, l’éclairage, la composition et bien d’autres règles bien établies qui définissent des images belles et efficaces.

Bien entendu, aucune IA ne peut être développée uniquement en exploitant une bibliothèque d’images, quelle que soit sa taille ou sa qualité. C’est pourquoi nous avons fait appel à de nombreux photographes modernes très respectés pour aider notre IA à établir des liens essentiels entre les images de la bibliothèque et les instructions dans le cadre de sa mise en œuvre.

Bien que nous soyons très enthousiastes quant au résultat, la phase de formation de notre IA ne sera jamais complète à 100 %. À l’avenir, sa capacité à comprendre les belles images augmentera au fur et à mesure que la bibliothèque d’images s’étoffera et bien sûr à l’aide de nos concepteurs qui perfectionneront la compréhension de ce qu’il “perçoit”.

En quoi Luminar AI est-il différent des éditeurs de photos traditionnels ?

AT : L’approche traditionnelle de la retouche photo implique en grande partie des séries de tâches ennuyeuses et répétitives, comme la sélection d’objets, leur copie dans de nouveaux calques, l’application de corrections puis la fusion de ces changements.  Même pour les plus chevronnés, cela prend beaucoup de temps et parfois les résultats obtenus ne correspondent pas tout à fait à la vision du créateur.

D’après mon expérience, nous passons plus de 70% de notre temps dans des travaux techniques répétitifs pour indiquer au logiciel quelle partie d’une image nous voulons ajuster et quel type de modification nous voulons appliquer. Nous ne passons en fait que 30 % de notre temps à être créatifs.

Luminar AI utilise l’intelligence artificielle pour inverser ces règles. Nous avons créé Luminar AI pour que les gens puissent se recentrer sur les résultats et les photos sans se préoccuper autant du processus de retouches.

En quoi l’utilisation de l’IA par Skylum est-elle une innovation dans la façon dont nous retouchons les photos ?

AT : Tout comme le processus de prise de photos, le processus d’édition des photos doit être, avant tout, un processus créatif. Ainsi, les outils modernes de retouche photo devraient mettre le processus créatif au premier plan.

Pour atteindre cet objectif, notre IA fait très bien une chose simple : automatiser des tâches répétitives et sans intérêt, ce que nous appelons le travail de fond.

Au cœur de Luminar AI se trouve un processus que nous appelons “AI-guided workflow“.

Lorsqu’un créateur ouvre une image dans Luminar AI, celle-ci est analysée par notre IA pour comprendre les éléments qui existent dans l’image et leur relation les uns avec les autres. Elle reconnaît également les problèmes de captures fréquents liés à l’exposition et à la couleur.

Sur la base de son analyse minutieuse, Luminar AI propose plusieurs modèles conçus pour aider le créateur à obtenir le meilleur résultat possible pour cette image.

Le créateur choisit le modèle qui correspond le mieux à sa vision créative et est ensuite libre de faire d’autres ajustements pour l’obtenir à la hauteur de sa vision.

De cette manière, les modèles sont utiles à toutes les personnes, quel que soit leur degré de maitrise. Les débutants peuvent trouver l’inspiration en recevant des recommandations sur la manière d’éditer leurs photographies. Les plus chevronnés exercent un contrôle accru, en appliquant de manière sélective les outils d’IA lors de l’édition de leurs images. Ils peuvent ensuite créer leurs propres modèles afin de réduire le temps nécessaire à la retouche tout en créant leur propre plan pour obtenir des résultats de qualité remarquable.

Le processus semble très rapide et simple, ce qui est vrai pour le créateur. C’est, après tout, l’objectif.

Mais, sous le capot, l’IA fait tout le travail ennuyeux et répétitif de manipulation pour vous. L’IA construit une cartographie en profondeur pour comprendre où se trouvent les différents éléments du cadre dans l’espace 3D. Tout comme les calques, la cartographie permet à l’IA de manipuler des éléments spécifiques selon les besoins.  Ensuite, en fonction de la conception du modèle choisi, notre IA applique des corrections et des améliorations à ces objets pour obtenir l’aspect souhaité.

C’est ce qui distingue Luminar AI de l’éditeur de photos traditionnel.

Avec Luminar AI, les créateurs abandonnent-ils le contrôle des détails à l’IA ?

AT : Il n’y a pas de perte de contrôle avec l’intelligence artificielle. Il s’agit plutôt d’éliminer les efforts inutiles et de favoriser la créativité.

Disons que vous vous asseyez devant l’ordinateur et que vous voulez créer un look spécial. Peut-être ne savez-vous pas par où commencer ou cherchez-vous simplement de nouvelles idées ? C’est là qu’interviennent les modèles.

Luminar examine votre photo et vous propose des modèles recommandés.  C’est un excellent moyen d’obtenir rapidement des idées et d’explorer vos options.  Bien sûr, une personne utilisant Luminar AI pourrait simplement choisir un modèle, l’appliquer et le tour est joué.  Mais en réalité, les modèles sont conçus pour être personnalisés.

Luminar AI permet au créateur de voir exactement les modifications que le modèle a apportées à son image originale et de les ajuster.  Et, s’il souhaite apporter des modifications supplémentaires, il a accès à une gamme complète d’outils d’édition pour prendre le point de départ fourni par le modèle et se l’approprier entièrement.

Pour les créateurs qui ont besoin d’un plus grand contrôle sur les détails, ils l’ont.

Alex Tsepko – CEO, Ivan Kutanin – Chief Product Growth Officer, Dima Sytnik – Co-founder & CPO, Paul Muzok – Co-founder

Nombreux sont ceux qui redoutent que l’IA remplace les personnes et les emplois. Qu’en pensez-vous ?

AT :  Bien que je comprenne cette inquiétude, je pense que les risques de l’IA sont grandement exagérés et proviennent principalement de ceux qui n’ont jamais eu l’occasion d’utiliser une IA bien conçue et conçue à cet effet.  Une telle IA soutient et encourage les capacités naturelles d’une personne, elle ne les remplace pas.

Je me demande souvent si les gens croient que l’intelligence artificielle peut, en appuyant sur un bouton, faire de n’importe qui un grand artiste, un scientifique ou une profession quelconque. Ce n’est tout simplement pas le cas.

J’aime à penser que l’intelligence artificielle, et en particulier Luminar AI, ressemble au costume d’Iron Man. Elle peut améliorer les capacités de la personne qui la porte, la rendant plus forte et plus rapide, mais sans la personne à l’intérieur, ce n’est qu’une machine brillante qui ne peut pas penser toute seule.

L’IA ne vous remplacera jamais en tant qu’artiste, car elle ne le peut pas.

La seule façon dont l’IA peut remplacer l’art est si un artiste choisit de permettre à l’IA de faire tout le travail.

Pourriez-vous partager vos conclusions sur Luminar AI avec les lecteurs de 01net ?

AT : C’est une période exaltante pour un créateur. Il existe plus d’outils, de publics accessibles et de possibilités que jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité.

Adoptez ces nouveaux outils. Apprenez à les faire fonctionner pour vous. Puis, utilisez-les pour faire de vous le meilleur artiste possible.

Nous pensons que Luminar AI est un outil puissant pour vous permettre de le faire.

Réservez votre exemplaire de Luminar AI dès aujourd’hui pour bénéficier d’un prix spécial et d’un accès à Luminar AI Insiders : une communauté privée pour ceux qui précommandent. Elle offre un accès exclusif à des tutoriels, des événements spéciaux et quelques autres surprises. Après votre précommande, vous recevrez une invitation à vous joindre à la communauté et cet accès est gratuit





Source link

Advertisement6

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button