Custom Keto Diet

[

Si de nombreux Chromebook intègrent déjà des puces MediaTek, les nouveaux MT8195 et MT8192 sont les premières puces que le taïwanais annonce avoir spécialement développé pour les ordinateurs fonctionnant sous le système d’exploitation de Google.

Le modèle le plus puissant s’appelle MT8195 – non, la poésie n’est pas le point fort des ingénieurs de MediaTek. Il s’agit d’un SoC gravé en 6 nm fonctionnant autour d’un CPU octacore, à savoir 4 cœurs ARM Cortex-A78 « puissants » et 4 cœurs Cortex-A55 plus économes en énergie.

Gravé un peu moins finement – 7 nm, ce qui est déjà pas mal – le MT8192 dispose lui aussi d’un CPU avec une organisation octacore, mais les cœurs de puissance sont moins performants puisqu’il s’agit d’ARM Cortex-A76.

Dans les deux cas, le GPU est un Mali G57 capable de prendre en charge un écran 4K60p, un écran Full HD ) 120Hz, voire trois écrans simultanés. Il aide aussi l’ISP à traiter les informations photo/vidéo des modules caméra – jusqu’à quatre. Espérons qu’avec cela, les fabricants disposent de suffisamment de budget pour intégrer des webcams potables dans leurs machines, équipement devenu incontournable en cette période de pandémie.

Outre les Chromebook, ces deux puces pourront aussi être intégrées dans les assistants de type « smart display », des tablettes et autres appareils « intelligents ».

Selon MediaTek, les premiers Chromebook équipés du modèle le moins cher, le MT8192, arriveront au deuxième trimestre 2021. Les produits intégrants le MT8195, plus puissant, seront lancés plus tard. Entre les puces Intel, les Snapdragon 7c/8c qui commencent à équiper quelques machines d’Acer, les futures puces AMD et ces nouvelles puces MediaTek, le marché du Chromebook est l’un des plus variés en termes de SoC.

Source : MediaTek





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *